Claude Guéant, l’humaniste

Lors d’un point presse organisé ce matin place Beauvau, Claude Guéant s’est félicité des chiffres de l’immigration en 2011. Il a aussi fixé les objectifs pour 2012 et a profité de cette journée pour commenter l’actualité, avec le ton qu’on lui connaît.

En 2011, 32.922 personnes ont été expulsées de France. Des chiffres qui ravissent le ministre de l’Intérieur. « Ce chiffre est supérieur de 5.000 aux objectifs fixés par le gouvernement ». Claude Guéant bat les records d’expulsion et ne cache pas sa fierté. L’ancien préfet explique que le printemps arabe a augmenté considérablement le nombre d’arrivées irrégulières, notamment par l’Italie. Mais le proche de Nicolas Sarkozy enchaîne directement sur une autre problématique et se félicite de la baisse de délivrance de titres de séjours.

Car c’est là que Claude Guéant se montre le plus intransigeant. Il souhaite réduire l’immigration légale, et utilise toutes les méthodes à sa disposition pour parvenir à ses fins. Le nombre de titres de séjours accordés pour 2011 est de 182.595, soit une baisse de 3,6%  par rapport à 2010. L’immigration professionnelle a notamment reculé de 26%. Après la controverse déclenchée par la circulaire concernant les étudiants étrangers, Claude Guéant n’hésite pas à faire expulser dès que le droit le lui permet, au risque de laisser échapper certains talents. Le ministre, qui a multiplié les amalgames entre immigration et délinquance, a annoncé des chiffres ambitieux pour l’année à venir.

2012 placée sous le signe des expulsions ?

Visiblement euphorique, celui qui se présentera aux législatives dans les Hauts-de-Seine en 2012  a présenté l’objectif chiffré établi par son cabinet. A trois mois de l’élection présidentielle, dans laquelle la question de l’immigration peut s’immiscer à tout moment, Claude Guéant « espère expulser 35.000 étrangers » en 2012. A condition qu’il soit maintenu au ministère de l’Intérieur. Il souhaite faire passer de 200.00 à 180.000 le nombre d’étrangers admis chaque année. Peu importe les raisons invoquées, les portes doivent être fermées, c’est le message délivré par Claude Guéant.

Le ministre semble se rappeler aux bons souvenirs de l’humanisme en fin d’intervention. Après le tollé européen provoqué par la diffusion de sa circulaire sur les étudiants étrangers, Claude Guéant promet de revoir sa copie sur ce sujet.

Enfin, répondant à un journaliste concernant le décès de Wissam, 30 ans, « interpellé violemment » par les forces de l’ordre le 31 décembre à Clermont-Ferrand, le ministre de l’Intérieur a déclaré « les deux policiers ont agi avec les mesures nécessaires, sans commettre de bavure ». Claude Guéant semble confiant et sûr de soi. Il devrait demander conseil au Garde des Sceaux, Michel Mercier , si discret. L’enquête ayant été ouverte vendredi, rien ne permet une telle affirmation de la part du ministre…

Florian De Paola

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Etudiant. Ne pratique pas la langue de bois, et n’aime pas qu’on la pratique. Passionné de politique, aime en étudier la face cachée. Sans concession et en toute objectivité.

Aucun commentaire actuellement

Laisser un commentaire