Dominique de Villepin présente son équipe de campagne

Comme un goût d’inachevé dans l’air… Ce lundi 16 janvier, Dominique de Villepin a profité des voeux adressés à la presse pour présenter (très) brièvement son équipe de campagne, et dévoiler son logo pour l’élection présidentielle.

Très bref, c’est le cas de le dire. Alors qu’il avait convoqué la presse pour exposer son programme, présenter son équipe et faire la promotion de son site internet, l’ancien Premier ministre a plutôt profité de ce moment pour critiquer, une nouvelle fois, le bilan de Nicolas Sarkozy.

Selon le candidat de République solidaire, « tout cela est rattrapé par un événement considérable, la perte du triple A ». Pour connaître l’équipe de Dominique de Villepin, il fallait donc faire partie des journalistes présents, qui ont eu l’insigne privilège de se voir distribuer un organigramme complet. On notera notamment la présence de Brigitte Girardin en tant que directrice de campagne. L’ancien ministre de l’Outre-mer, présidente du club Villepin depuis 2009 et secrétaire général de République solidaire depuis 2010, apparaît toujours comme le soutien le plus fidèle de Dominique de Villepin. Azouz Begag, l’homme qui s’est déjà engagé auprès du PS, du ModEm, du RPR et de République solidaire depuis 2010 sera notamment accompagné de Nelly Ollin, tous deux en qualité de conseillers politiques.

Beaucoup de critiques mais peu de propositions

Le candidat auto-proclamé « de la droite sociale » s’est donc concentré sur la critique du bilan du président sortant. Selon lui, la méthode employée par Nicolas Sarkozy manque de clarté. « Je mets au défi quiconque de pouvoir rappeler quelles ont été les priorités du gouvernement ». Pour Dominique de Villepin, la perte du triple A résonne comme « une humiliation mondiale » pour la France, qui ne peut être imputé qu’à Nicolas Sarkozy. En effet, si l’ancien Premier ministre reconnaît que cette « majorité n’a pas démérité », louant notamment les réformes des universités et des retraites, il insiste « ce n’est pas l’échec de la majorité ». Il sous-entend donc qu’il s’agit de l’échec de Nicolas Sarkozy.

Dominique de Villepin se déclare prêt à faire « l’effort » du rassemblement, au-delà des clivages. Seulement, celui qui voue une haine sans borne au chef de l’Etat n’est crédité que de 3% d’intentions de vote selon un sondage BFM paru ce matin. Des pronostics qui poussent certains centristes à inciter Villepin à rejoindre le président du MoDem, François Bayrou. Le troisième homme de 2007 est en effet crédité de 14% d’intentions de vote. Mais là encore, Villepin a un argument choc : selon lui, François Bayrou n’a aucune expérience, alors que lui se prévaut d’un bilan de Premier ministre flatteur… mais quoi qu’il en soit désormais (et au mieux) daté.

Mais au fait, quid de ses propositions principales ? Car on aurait pu l’oublier, mais le candidat a convoqué la presse pour présenter son équipe et évoquer brièvement son programme. Dominique de Villepin miserait sur un retour aux 37 heures de travail hebdomadaires, ce jusqu’en 2017, où il prévoit le retour à l’équilibre des finances publiques. Voici là la seule proposition concrète du candidat Villepin.

La conférence de presse de ce lundi 16 janvier laisse donc un goût d’inachevé. Comme souvent, Dominique de Villepin excelle dans la critique de Nicolas Sarkozy. Nettement moins dans la proposition d’alternatives valables. Tout comme son logo, dévoilé quelques heures plus tôt via son compte Twitter, la campagne de Villepin semble bien trop fade pour espérer remonter rapidement dans les sondages. Ah, si : le camarade de classe de François Hollande et Ségolène Royal, à l’ENA, au sein de la promotion Voltaire, a innové. Il a offert aux journalistes des cannettes customisées « Villepin 2012 », contenant une boisson énergisante. Sur ce coup, Dominique de Villepin est novateur. Mais la course à l’Elysée demande, bien heureusement, un peu plus que cela…

Florian de Paola

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Autoproclamé "meilleur d'entre nous". Et si j'étais jaloux de M.Juppé ?
A lire aussi :

2 réponses à “Dominique de Villepin présente son équipe de campagne” Subscribe

  1. LEGREL laurent 21 janvier 2012 à 19 h 14 min #

    monsieur de paola, roulez vous pour sarkozy ou pour morano pour stigmatiser autant la candidature de monsieur de villepin ????

  2. Florian DE PAOLA 22 janvier 2012 à 15 h 39 min #

    Je ne roule pour aucun candidat mais essaie plutôt de me placer en tant qu’observateur…c’est le but du métier !! Peu importe les convictions de chacun, l’important était de voir ici que Mr. De Villepin avait convoqué la presse pour présenter son équipe et son programme. Ce qu’il n’a pas réellement fait. Après chacun interprétera cet article comme il l’entend, l’essentiel étant de créer le débat ;) !

Laissez une réponse