François Hollande dévoile son « agenda du changement »

François Hollande dévoile son « agenda du changement »

François Hollande joue la carte transparence, en se gardant d’entrer dans la bataille des chiffres. A deux semaines du premier tour, le candidat socialiste a dévoilé son « agenda du changement ». Objectif :  détailler  les mesures qu’il compte mettre en oeuvre dans la première année de son mandat, s’il est élu président de la République le 6 mai prochain. Il promet des mesures pour l’emploi, le pouvoir d’achat et la maîtrise des finances publiques.

François Hollande prend le train en avance. Si certains disent qu’il « s’y croit déjà », le candidat socialiste joue la partition de la transparence. Rien à voir avec Nicolas Sarkozy qui a attendu le 5 avril avant de se dévoiler.

Comme un curieux hasard, l’agenda socialiste, disponible sur francoishollande.fr paraissait la veille de la présentation du projet de Nicolas Sarkozy. Parmi les premières mesures on retrouve  : la réduction de 30% des rémunérations des ministres et du chef de l’Etat. Un symbole et une réponse, très certainement, à l’augmentation du salaire présidentiel que Nicolas Sarkozy avait annoncé en début de mandat, souvenez-vous.  Autres mesures immédiates : l’augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire, effective dès septembre 2012 et le blocage pour trois mois des prix du carburant. Autre décret, autre mesure, François Hollande prévoit la création d’une caution solidaire pour permettre aux jeunes d’accéder à la location. Le candidat socialiste prévoit également un doublement du plafond du Livret A et du Livret d’épargne industrie.

Et le candidat socialiste d’égréner : renégocier le traité européen, combattre les injustices sociales (notamment avec les retraites qu’il promet à 60 ans pour ceux qui ont suffisamment cotisé et qui ont commencé à 18ans), la fameuse taxe imposée à 75% votée avant septembre 2012 pour ceux qui gagnent plus d’un million d’euros par an et la suppression de la TVA sociale durant cette période. Objectif : faire vite et faire bien.

L’agenda confirme aussi la création de 60.000 postes sur cinq ans dans l’Education nationale, de 1.000 postes par an pour la sécurité et la justice. La suppression du cumul des mandats est confirmée, de même que l’inscription dans la Constitution du « respect de la démocratie sociale ». Voilà pour les grandes lignes. Reste à savoir maintenant à l’électeur d’évaluer par lui-même le degré de sincérité du candidat PS. La droite en tout cas parle déjà d’ « irresponsabilité politique ». Il ne reste plus qu’à François Hollande de gagner l’élection présidentielle, pour vérifier sa détermination à faire de ses discours des actes favorables à l’intérêt général.

Jordan Allouche

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Autoproclamé "meilleur d'entre nous". Et si j'étais jaloux de M.Juppé ?
A lire aussi :

Une réponse à “François Hollande dévoile son « agenda du changement »” Subscribe

  1. Thierry Zureck 14 avril 2012 à 2 h 19 min #

    Avant de lire les prochains sondages sur F. Hollande, lisez d’abord quelques petits anti mensonges toujours bons à dire . Comme cet article de thierry theller intitulé, « PRESIDENTIELLES » : LA CONNIVENCE SOCIOLIGARCHIQUE »

Laissez une réponse