François Hollande fait scandale… On n’est pas couché !

C’est une réponse définitive : François Hollande ne viendra pas se mesurer à Jean-Luc Mélenchon sur le plateau de « On n’est pas couché ». Est-il un « trouillard » ? Trop arrogant pour fouler les plateaux télé ? Trop occupé par la préparation d’un éventuel Bourget 2.0 ? Chronique d’un refus qui a fait un petit scandale.

Tout commence sur le net …. Dans un tweet publié mercredi 1er fevrier au petit matin, Ludovic Vigogne, chef du service politique de Paris Match bouscule l’actualité du jour : le journaliste révèle que François Hollande ne participera pas, d’ici la fin de la campagne présidentielle, à l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché » (ONPC). Scandale, choc, rumeur… Le monde de l’Internet est en émoi. Laurent Ruquier en première ligne. Il n’hésite pas d’ailleurs à dégainer le premier. Il n’a rien contre le candidat socialiste mais sait bien que s’il refuse, il sera alors obligé d’inviter les socialistes de complément, des supplétifs dans l’organigramme socialiste, qui secondent François Hollande à cause du temps de parole qui doit être à l’équilibre. Question de secondes donc ….

Le 10 décembre dernier, Manuel Valls était l’invité politique d’ONPC. L’occasion pour le présentateur vedette de France Télévisions d’évoquer directement avec le directeur de la communication du candidat Hollande la question qui fâche : pourquoi ce dernier refuse-t-il depuis cinq ans les invitations de l’émission présente sur le service public ? Le député de Corrèze « manquerait-il de courage », comme le suggère Laurent Ruquier ? Manuel Valls balaie le sujet en quelques mots, campagne présidentielle oblige. Soutien exigé.

Extrait de l’émission « on n’est pas couché » du 10 Décembre dernier

Beaucoup se scandalisent de cette nouvelle. Mais pourquoi un candidat à la présidentielle devrait-il fouler un plateau télé dédié au divertissement et à la mode ?  C’est vrai, me direz-vous, un créneau horaire leur est dédié en première partie d’émission… D’autant que Laurent Ruquier devra faire avec la venue de Marine le Pen à laquelle le présentateur socialiste était clairement opposé. Principe d’équité du temps de parole quand tu nous tiens… Mais quand même ! Pas de quoi en tout cas susciter la colère et l’incompréhension, comme cela a été le cas pour certains internautes.

Ce n’est en aucun cas pas faire injure à Laurent Ruquier et à son équipe que d’affirmer qu’en pleine campagne présidentielle, ce n’est pas en regardant un candidat tenter de se raccrocher aux branches, entre deux comiques, une actrice, un chanteur et un écrivain en promo que les « télecteurs » (téléspectateurs/électeurs) sont censés se faire une opinion. Merci Guy Birenbaum pour l’expression. Il ne faut donc pas confondre élection et « télection ».

Jordan Allouche

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Autoproclamé "meilleur d'entre nous". Et si j'étais jaloux de M.Juppé ?

Aucun commentaire actuellement

Laisser un commentaire