Les ministres s’en sortent bien

Les ministres jouent gros. Au lendemain du premier tour des élections législatives, ils s’en sortent plutôt bien. En effet, si au soir du second tour, dimanche prochain, ils venaient à ne pas être élus, ils seraient obligés de quitter le gouvernement. Mais pour la plupart d’entre eux, en ballottage favorable ou élus, les ministres du gouvernement ont tenu le choc.

Le Premier ministre a montré la voie. Jean-Marc Ayrault, député de Loire-Atlantique depuis 1988 n’aura pas à passer par l’épreuve du second tour dimanche prochain. Avec 56,43% des voix selon son entourage, le député-maire inamovible de Nantes, aujourd’hui à Matignon, a montré l’exemple. Un exemple suivi par cinq autres ministres. Ainsi Delphine Batho, ministre déléguée à la Justice auprès de Christiane Taubira (qui a elle préféré ne pas se présenter) a été élue au premier tour avec 53,18% des voix dans la 2ème circonscription des Deux-Sèvres, qui fut longtemps le fief de Ségolène Royal.  Idem pour Laurent Fabius, au Quai d’Orsay, qui avec 51,82% des voix, n’aura pas à se défaire de ses adversaires dimanche prochain. Suivent ainsi Victorin Lurel (Outremer) avec  67.23% des voix dans la 4e circonscription de Guadeloupe, Frédéric Cuvillier (Transports et économie maritime) dans la 5ème circonscription du Pas-de-Calais et Bernard Cazeneuve  dans la 4ème circonscription de la Manche.

Un statut de ministre qui joue en leur faveur ?

Tous les autres ministres sont en ballotage favorable. Parmi lesquels : Pierre Moscovici (Finances) dans la 4ème circonscription du Doubs, qui obtient 40.81% et qui, grâce à une triangulaire qui lui est favorable, a de grandes chances de gagner les élections la semaine prochaine.  Prenons également l’exemple de Stéphane Le Foll (Agriculture) qui a obtenu 46,01% dans  la 4ème circonscription de la Sarthe, désertée par François Fillon parti lui à la conquête de Paris. Manuel Valls (Intérieur) obtient 48,6% dans la 1ère circonscription de l’Essonne (contre 41,3% en 2007). Et obtiendrait, selon son entourage, 56,5% dans sa ville d’Evry. Benoît Hamon (Economie sociale et solidaire) est en ballottage très favorable avec 47.01% au premier tour dans la 11ème circonscription des Yvelines, où François Hollande a réalisé 57.08% le 6 mai. Idem pour François Lamy, Aurélie Filippetti, Michèle Delaunay, Cécile Duflot, Jérome Cahuzac et les autres ministres en lice pour qui le premier tour des législatives a été favorable.

Les Ministres en difficulté

Seuls Kader Arif (Anciens combattants) et Marie-Arlette Carlotti (Personnes handicapées), qui ont obtenu respectivement 30.84% dans la 10ème circonscription de Haute-Garonne et 34,43% des voix dans la 5eme circonsciption des Bouches-du-Rhône sont en difficulté. Kader Arif affrontera au deuxième tour le radical Dominique Faure (24.41%). L’écologiste Didier Rod (5.15%), le candidat du Front de Gauche Christian Picquet (6.24%), le divers gauche Gilbert Hébrard (16.02%) sont éliminés, tout comme la frontiste Marie Lopau (10.33%). Mme Carlotti, elle aussi en tête, devance de deux points seulement son adversaire Renaud Muselier (UMP) et de 18 points le candidat frontiste qui avec 16,27% des voix, n’ira pas au second tour. Pas de triangulaire… Ministre démissionnaire ? Réponse dimanche prochain.

Rappelons qu’il ne s’agit que du premier tour et que, par conséquent, impossible de dire pour l’heure si tous les ministres préserveront leur place. Car comme au football, et le contexte de l’Euro 2012 nous permet cette métaphore, jusqu’à la dernière seconde, un rebondissement est toujours possible. Pire encore : probable. Le Premier ministre le sait, et n’a pas manqué de le rappeler sur France 2 où il a appelé à la mobilisation des Français au second tour, afin que « le changement s’installe dans la durée« , avec une majorité « large, solide et cohérente« .

La première sortie du Conseil des ministres

Jordan Allouche

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Autoproclamé "meilleur d'entre nous". Et si j'étais jaloux de M.Juppé ?
A lire aussi :

Pas de commentaires encore.

Laissez une réponse