Dernier hommage à Vaclav Havel

Vaclav Havel Vaclav Havel

Nicolas Sarkozy se déplace en République Tchèque ce vendredi. A Prague, habitants et curieux se pressent vers la cathédrale Saint-Guy, là où se tiennent les obsèques de l’ancien président Vaclav Havel.

Le président de la République s’est donc joint à de nombreux autres chefs d’Etat pour rendre hommage à l’homme de la révolution de velours. David Cameron ou encore Bill Clinton et sa femme ont souhaité saluer la mémoire de l’ancien président, décédé dimanche à l’âge de 75 ans. Le président français a qualifié Vaclav Havel « d’homme de culture et grand écrivain » avant de déclaré que « la France perd un ami, l’Europe perd l’un de ses sages ».

La cérémonie religieuse est suivie par tout le pays, à travers des écrans géants dans la capitale et des retransmissions télévisées. Les Tchèques concluent une période de trois jours de deuil national décidé par le gouvernement. L’occasion pour eux de célébrer celui qu’ils appellent encore « le Président ».

Un concert de rock en guise d’adieu

A midi, les cloches des églises du pays retentiront. Cela sera pour les Tchèques le moment de respecter une minute de silence en mémoire de Vaclav Havel. En fin d’après-midi, le corps de l’écrivain sera inhumé dans l’intimité.

Un concert de rock sera organisé à Prague à partir de 17h30. Certains des groupes les plus populaires du pays, comme Plastic People of the Universe, joueront les morceaux favoris de Vaclav Havel, adepte et défenseur du rock’n’roll sous la dictature communiste.

Celui qui marquera à jamais l’histoire de la République Tchèque reposera dans le monument familial, dans le cimetière de Prague-Vinohrady. Les Tchèques pleurent Vaclav Havel, l’homme qui les libéra du joug communiste.

Florian de Paola

Tags: , , , , , , , , , , ,

Passionné de la vie publique et ses méandres, coordinateur du site Politique.com Twitter : @politique

Aucun commentaire actuellement

Laisser un commentaire