François Bayrou présente son « plan d’action »

François Bayrou présente son « plan d’action »François Bayrou présente son « plan d’action »

François Bayrou tenait aujourd’hui une conférence de presse pour présenter ses mesures pour l’emploi et la lutte contre le surendettement de l’Etat. Au total, il compte sur vingt mesures pour, dit-il, «mettre les idées en ordre».

Un peu en retrait ces derniers temps après le meeting de François Hollande au Bourget et les annonces ultérieures de Nicolas Sarkozy, le candidat centriste a repris aujourd’hui le chemin de la campagne en renvoyant dos à dos ses deux principaux concurrents : « J’ai observé ces derniers jours, dans l’exposé des programmes des différents candidats un très grand désordre » commence-t-il. « J’ai été frappé par le manque de cohérence dans l’intervention de Nicolas Sarkozy. Il annonce qu’il n’augmentera pas les impôts et dans la même émission il annonce la TVA sociale et crée deux impôts supplémentaires » tance ensuite François Bayrou à destination de l’exécutif.

Le député béarnais n’oublie pas François Hollande. Il estime que ce dernier « manque de cohérence, de logique, de crédibilité » ; « on ne peut pas rééquilibrer les budgets sans que l’Etat fasse des économies » a souligné le candidat centriste. Plus généralement, il trouve que le programme du PS est « une course sans fin où nous allons laisser disparaître l’équilibre de la France.» . Il renvoie Nicolas Sarkozy et François Hollande dos à dos en parlant de « renoncement de Nicolas Sarkozy aussi bien que de François Hollande à la baisse des dépenses publiques  » et de poursuivre : «  François Hollande avec son programme, pas plus que Nicolas Sarkozy avec son bilan, ses affirmations et ses hésitations n’apportent la réponse solide et crédible que la France attend ».

Ainsi parmi son « plan d’action », François Bayrou propose que « la France ne dépensera pas un euro de plus dans la sphère publique pendant deux années » (par rapport au budget 2012). Pour les recettes de l’Etat, le Président du MoDem est favorable à une « augmentation modérée de la TVA ». Il précise : « un point en de plus en 2012, un point en 2014 sauf si la croissance est de retour ». Il estime cette hausse de la TVA à 20 milliards d’euros de gains pour l’Etat en 3 ans. Il veut également deux tranches supplémentaires pour l’impôt sur le revenu : « la tranche marginale actuelle à 41% portée à 45% et une tranche de solidarité pour les revenus supérieurs à 250 000 euros par part portée à 50% ».

François Bayrou et le « Made in France »

François Bayrou présente son plan d’action (Crédits photo : Tristan Maupoil)

François Bayrou a tenu un plaidoyer pour la règle d’or voulue par Nicolas Sarkozy, ajoutant : « j’ai été le premier responsable politique à évoquer l’idée de l’inscription dans la Constitution du principe d’équilibre des finances publiques, véritable principe de protection des générations à venir. » Il a ajouté qu’il était « prêt à voter à tout moment cette règle d’or ».

Le thème du « made in France » tient toujours une bonne place dans son programme. François Bayrou a précisé qu’il voulait une « association des consommateurs et d’un label indépendant ». «Plus de 60% des consommateurs souhaitent la production dans notre pays, que cette production soit le fait d’entreprises françaises ou d’entreprises à capitaux étrangers installées en France. » Cette association et ce label devraient aider les Français à connaître le lieu de production des produits achetés.

Il estime également qu’il faut « un travail en profondeur sur l’image de marque de la France en tant que pays producteur.» Enfin, il propose « à toute entreprise de moins de 50 salariés l’ouverture d’un droit à un emploi sans charges pendant deux ans, pourvu qu’il s’agisse d’un CDI proposé à un jeune dont ce sera le premier emploi ou à un chômeur ». Il estime le coût de cette mesure à deux milliards d’euros, équilibré par la suppression de l’exonération fiscale des revenus des heures supplémentaires, adoptée par Nicolas Sarkozy au début de son mandat.  «Ce qu’on entrepris de faire Nicolas Sarkozy et François Hollande c’est d’enfumer les Français (…) Nous allons sortir notre pays du surendettement avec un vrai plan, en trois ans » conclut-il.

« Et je vous le dis, tout pour l’emploi, tout pour produire en France, c’est une politique, une politique d’ensemble, dont les Français vont avoir le calendrier et les moyens de vérifier les résultats » s’est-il engagé.

Tristan Maupoil

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Autoproclamé "meilleur d'entre nous". Et si j'étais jaloux de M.Juppé ?
A lire aussi :

Une réponse à “François Bayrou présente son « plan d’action »” Subscribe

  1. Nanda 24 février 2012 à 16 h 03 min #

    Mouais ca te paraitra peut-être indigne, mais je fais confiance a Francois Bayrou. D’autant plus que, comme tu le soulignes, il n’a rien a gagner a ce jeu. Et je me pose des questions, dans tous les sens.

Laissez une réponse