Second tour de l’élection présidentielle 2012

Le plus dur commence pour François Hollande. Selon un comptage établi sur un peu plus de 90% des électeurs (encore des dépouillements en cours à Paris et dans les départements d’Ile-de-France) par le ministère de l’Intérieur, le candidat socialiste obtiendrait 51,56% (16,5 millions de votes) des suffrages exprimés, contre 48,44% (15,5 millions de votes) pour son rival le président sortant Nicolas Sarkozy. 2 millions d’électeurs ont voté blanc ou nul, toujours selon cette totalisation provisoire.

Le taux d’abstention est de 18,86% (20,7% au premier tour de cette élection 2012,  16,03% au second tour de l’élection de 2007), soit environ 8 millions de personnes.

L’élu corrézien devient donc le deuxième président de gauche de la Cinquième République, à l’âge de 57 ans. Celui que certains dépeignent comme un « Président par défaut », parvenu à s’ériger comme figure de proue socialiste à la magistrature suprême qu’à la faveur du séisme de l’affaire DSK, ce qui est assurément réducteur, devrait entrer en fonction officiellement le 14 mai.

Parmi les principales raisons de la « préférence Hollande » exprimée dans le scrutin : une aversion assez partagée « tout sauf Sarkozy » suite aux erreurs « Fouquet’s », « EPAD »…, le goût bien connu des Français pour l’alternance politique, un contexte économique déprimé, un besoin de bouffées d’optimisme et de « lendemains qui chantent », des virages idéologiques du président sortant difficiles à suivre, même pour son électorat, une campagne bien ficelée et plus construite d’un point de vue « positionnement marketing » pour François Hollande, une communication hésitante côté Nicolas Sarkozy et un rejet des médias qui le lui ont bien fait payer.

La tâche qui attend le nouveau Président est immense, de nombreux défis, principalement économiques, sont à relever sans qu’on ne sache finalement trop comment, et les attentes de son électorat, des plus variées, sont énormes.

Pêle-mêle il devra consacrer ses premiers efforts sur ce qui semble constituer un travail cyclopéen. Jugez du programme :

- convaincre les partenaires européens de renégocier le traité européen sans laisser trop de plumes en route,

- stopper la perte de compétitivité de « l’entreprise France »,

- restaurer la croissance dans un contexte difficile,

- son corollaire, le pouvoir d’achat, soumis à rude épreuve ces derniers temps et dont les perspectives ne sont pas fameuses,

- ne pas effrayer les marchés financiers en restant dans les clous d’une dette « acceptable »,

- enrayer la hausse interrompue du chômage,

- finaliser les discussions sur la retraite à 60 ans et son financement,

- faire un grand écart fructueux pour l’intérêt général entre les visions des syndicats tels la CGT, FSU, Solidaires… et celle du syndicat patronal, le Medef,

- préciser la démarche de recrutement dans l’Education nationale, avec tout à la fois une crise des vocations et une équation budgétaire compliquée,

- parvenir à une politique énergétique française efficace,

- restructurer le budget de la Défense et des Armées.

D’ores et déjà, nul question « d’état de grâce », il faut se mettre au travail dans les plus brefs délais. Le peuple français a entendu de nombreuses promesses, il attend maintenant leur concrétisation. Rendez-vous dans cinq ans pour le long terme et pour le presque immédiat, les législatives dans un mois, pour donner ou non une majorité à François Hollande au sein de l’Assemblée nationale.

Jeremy Hureaux

(vidéo prise du carré presse rue de Solferino le 6 mai 2012 à 20h00)

Tags:, , , , , , , , , ,

Passionné de la vie publique et ses méandres, coordinateur du site Politique.com Twitter : @politique
A lire aussi :

2 réponses à “Second tour de l’élection présidentielle 2012” Subscribe

  1. jean valjean 7 mai 2012 à 4 h 18 min #

    Le Général Aladeen félicite le nouveau président français : http://www.youtube.com/watch?v=tee4lmPfMr8

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les Français de confession musulmane votent à gauche - 23 juillet 2012

    [...] Election présidentielle : les résultats du second tour de l’élection de 2012 [...]

Laissez une réponse