Standard & Poor’s : le choix François Hollande ?

Ce n’est plus une révélation pour quiconque, la France vient de perdre son triple A. Si le pays veut récupérer sa note, il devra suivre les recommandations faites par l’agence de notation financière Standard & Poor’s. Des préconisations qui sont, osons-le, étonnamment proches du programme 2012 de… François Hollande. S&P soutiendrait-il le candidat socialiste ?  N’allons pas jusque là. Mais le fait est indiscutable : il existe de nombreuses similitudes. Explications.

« Que Hollande soumette son programme à Standard and Poor’s !« , suggère François Fillon dans le JDD du 15 janvier. Le Premier ministre ne croit pas si bien dire. Car les recommandations faites à la France par l’agence de notation sont très proches du programme socialiste.

Dans le rapport officiel de Standard & Poor’s, l’une des première mesures à prendre pour la France, c’est de favoriser l’éducation. Ce thème est primordial et décisif si la France souhaite revoir son triple A. Un analyste financier de Standard & Poor’s interviewé le 15 janvier dernier dans le JDD va même plus loin : pour lui, la première mesure à adopter pour sortir de la crise est de « réorienter les dépenses de l’Etat vers l’éducation ». Education qui rappelons-le, était le cheval de bataille de François Hollande durant les Primaires socialistes. Il en a fait, lui, sa grande priorité. Concrètement, le candidat socialiste à la présidentielle prévoit de recruter 60.000 enseignants supplémentaires. Au moins de quoi combler le non-renouvellement des postes observé dans le domaine éducatif sous le premier quinquennat de Nicolas Sarkozy. Sur ce point, les deux entités s’accordent donc parfaitement.

Sans oublier l’écologie et la recherche

Et cela ne s’arrête pas là. Standard and Poor’s suggère également à la France de promouvoir l’économie verte, autrement dit, favoriser les « biotechnologies ». Banco, personne n’ignore les liaisons intimes qui lient les deux mouvances, socialistes et écologistes, ancrés dans une gauche qui se dit « solide ». Pour encourager les comportements écologiques, le candidat socialiste veut mettre en place une TVA « éco-modulable » (diminuée sur les produits non-polluants et augmentée sur les produits polluants). Deux propositions qui concordent une fois encore.  Concernant la recherche, l’analyste de l’agence américaine de notation estime que la France doit encourager la recherche à haut niveau tandis que le candidat socialiste propose une réforme du crédit d’impôt recherche (CIR), en l’attribuant aux entreprises qui confient tout ou partie de leur recherche aux laboratoires universitaires et aux organismes de recherche publique. Et concernant les impôts ? Pour retrouver son triple A, la France doit repenser son système d’imposition, estime l’analyste de S&P. Version François Hollande  : Le candidat socialiste doit tenir bon et arrêter de reculer sur ses propositions en matière de fiscalité ! Que ce soit à propos de la fusion de la CSG avec l’impôt sur le revenu ou de la suppression du quotient familial, le candidat socialiste avait bien visé avant de rétropédaler.

Conclusion, les quatre grandes recommandations de S&P sont elles-mêmes dans le programme socialiste acté et porté par François Hollande. Candidat à l’élection présidentielle, il serait donc le candidat le plus « raisonnable » d’élire à en croire le rapport officiel de S&P si la France veut récupérer son triple A.  Pas sur que cela plaise à tout le monde…

Jordan Allouche

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Autoproclamé "meilleur d'entre nous". Et si j'étais jaloux de M.Juppé ?

7 réponses à “Standard & Poor’s : le choix François Hollande ?” Subscribe

  1. shanel 16 janvier 2012 at 6 h 27 min #

    Je trouve que cet article est plutôt un tout petit rayon de soleil dans la grisaille….

    Et oui !!! il faut y aller Monsieur HOLLANDE !!!
    le changement concernant le quotient familial semble être une bonne idée : C’est environ 3.5 millions d’€ qui vont passer des poches des riches dans celles des pauvres…Il serait temps que le flux aille dans ce sens là.
    Il n’est plus temps de reculer… Y’en a mare du nain, de son quinquenat à 500 milliards….

  2. Félicité 16 janvier 2012 at 22 h 23 min #

    Je n’ai qu’une chose à dire:
    http://www.youtube.com/watch?v=JuP0mG1KhbU

  3. Félicité 16 janvier 2012 at 22 h 55 min #

    je me suis trompé de lien =)
    http://www.youtube.com/watch?v=0uaQMxBjd5E

  4. Félicité 16 janvier 2012 at 23 h 02 min #

    « Car les recommandations faites à la France par l’agence de notation sont très proches du programme socialiste. »
    c’est là que j’ai rigolé

  5. Goyhénèche 18 janvier 2012 at 14 h 07 min #

    Chers Jordan Allouche,

    J’ai fouillé Internet et recherché vainement les sources de vos informations, je ne vois nulle trace de quelconques recommandations de S&P pour investir dans l’éducation, la recherche ou les nouvelles technologies…
    Ce serait même le contraire…

    Pourriez-vous nous fournir vos sources s’il vous plait?…

  6. Jordan Allouche 21 janvier 2012 at 0 h 17 min #

    Voici la première source ,concernant le communiqué officiel de S&P

    http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-communique-de-S-&-P-sur-la-France_6346-2031882-fils-10_filDMA.Htm

    Voici la seconde, s’agissant cette fois-ci de l’interview de l’analyste-spécialiste de la maison de de notation

    http://www.lejdd.fr/Economie/Actualite/Les-agences-de-notation-fontt-trembler-les-Etats-455418/?from=headlines

    Cordialement,

  7. drako2501 8 mai 2012 at 7 h 25 min #

    bonjour,
    les chiffres c’est bien beau mais la réalités de la vie c’est que les riches auront toujours les moyens, les « pauvres » seront toujours aidés et ceux qui sont aux milieux seront toujours perdant
    Le fait est que l’argent est le nerf principale de notre mode de vie et fout un sacré bordel
    De plus j’aurais toujours un doute sur des organismes tel que « standard & poors » pour moi ils sont comme les banques ils peuvent dire ce qu’ils veulent
    Nous devons toujours croire en quelque chose mais leur faire confiance c’est autre chose.
    Enfin mr Hollande n’a plus qu’a faire ces preuves et s’il se plante qu’il en assume les conséquences

    Nous les citoyens, qui TRAVAILLONS, seront toujours là pour PAYER

    A bon entendeur, ……

Laisser un commentaire