Pourquoi Marion Maréchal-Le Pen a-t-elle été élue ?

Elle a 22 ans et est étudiante en droit. Marion Maréchal-Le Pen, fille de la sœur de Marine Le Pen, Yann Le Pen, vient d’être élue député de la 3e circonscription du Vaucluse. Elle a mené sa troisième campagne électorale [1] et devient, de facto, la plus jeune député à siéger dans l’Hémicycle dans l’histoire de la Ve République. La candidate du Front national est arrivé en tête de la triangulaire qui l’opposait au député-UMP sortant Jean-Michel Ferrand et à la candidate socialiste Catherine Arkilovitch [2] prouvant ainsi que le Front national bénéficie non pas « d’un vote de crise mais d’un vote de conviction »[3]. Contrairement à ce que proclamait M. Ferrand, député de Carpentras [4] depuis 1986, Marion Maréchal-Le Pen ne va pas seulement « manger quelques cerises et puis le 17 au soir repartir à Paris ».[5]

  • Le discours du FN sur l’immigration validé par les Carpentrassiens

Selon Marion Maréchal-Le Pen « un contact ça peut tout changer : nous allons nous battre sur le terrain au maximum ». Force est de constater que ce travail a été efficace et que la thématique proposée, la « lutte contre l’immigration », s’est imposée pour fédérer les habitants de Carpentras. Pour Marion Maréchal-Le Pen « le pays n’est pas en mesure d’assimiler ses nouveaux arrivants et de financer en même temps leur mode de vie et leur revendications identitaires ».

Et ce discours n’est pas nouveau à Carpentras : déjà en novembre 2009, Jean-Marie Le Pen, qui se présentait aux élections régionales, ciblait les carences de Carpentras, dont la « droite molle » [6] aurait la responsabilité : « une insécurité devenue littéralement insupportable[7], une immigration incontrolée et de plus en plus agressive, une pauvreté économique et sociale inquiétante [...] Grâce au laxisme et parfois aux encouragements des élus les mosquées prolifèrent : après la mosquée d’Orange, celle de Montfavet dont les riverains ne veulent pas, une troisieme mosquée sera construite sur Carpentras [...] c’est une immigration totalement incontrolée et de plus en plus agressive ». [8] Ce qu’il faut comprendre c’est que cette hausse de l’insécurité déjà constatée en 2010 associée à un taux de chomage actuel de 17% a considérablement pesé dans le vote des électeurs ce dimanche 17 juin ; la droite populaire incarné par M. Ferrand n’a pas su répondre aux attentes des électeurs qui, depuis des années, exigeaient un changement.

Contrairement à ce que pourrait penser Marion Maréchal-Le Pen un vote de crise et un vote de conviction ne sont pas opposés : c’est le sentiment d’une crise sécuritaire, économique, et donc sociale qui a sans doute contribué a l’émergence d’un vote de conviction.

De plus en avril 2011 Patrick Bassot, conseiller général FN du canton de Carpentras-Nord écrivait : « Depuis de longues années je ne cesse de dire la même chose. Il me semble que l’Etat organise une vie très agréable pour tous ceux qui nous méprisent. Il est temps de dire non à tous ces partis dits de gouvernement [...] Carpentras est un très bon exemple de l’implantation imposée d’immigrés qui, quotidiennement, nous empoisonnent la vie par leur exactions (sévices, actes de violence, de pillage). Bientôt deux mosquées, un abattoir ‘ halal’ [...] et un pourcentage très élevé d’immigrés non acculturés dans les cités avec l’arrivée massive de 2.500 habitants environ. » [9] De telles déclarations semblent pourtant motiver les citoyens de Carpentras à voter pour le Front national. Faire le lien entre insécurité et immigration ne serait plus tabou ici, et la récente élection de Marion Maréchal-Le Pen confirme l’exaspération des habitants envers la présence d’une communauté d’origine maghrébine.

C’est d’ailleurs, sur le terrain, que l’on constate une surreprésentation de la population immigrée « les gens que l’on croise sont presque exclusivement maghrébins. Souvent les femmes –jeunes et moins jeunes sont voilées » [10]. Très clairement, on peut constater un fort sentiment d’animosité vis-à-vis de la population immigrée dont le FN est le relais dans la sphère politique. De fait, le mécontentement des habitants de Carpentras au quotidien trouve une traduction politique logique avec leur adhésion à un programme anti-immigration, celui –le seul- du FN. A la mairie de Carpentras, on témoigne que « même si la droite fait campagne sur l’islam, les gens préferent l’original à la copie : ‘les arabes dehors’ c’est une vraie motivation ici, les gens ne veulent plus les voir » [10]

  • La désobéissance à gauche fait basculer le destin de Marion Maréchal-Le Pen

C’est en effet en partie grâce à la candidate PS, Catherine Arkilovitch, qui a refusé de se désister au profit du candidat UMP, Jean-Michel Ferrand, qu’il n’y a pas eu de report de voix massif lors du second tour. Malgré l’injonction de Martine Aubry, Secrétaire national du PS, d’abandonner la course électorale pour permettre la -possible – élection du candidat UMP face à Marion Maréchal-Le Pen, Me Arkilovitch n’a pas obéi à son parti.

Pourquoi ? « Quand la LICRA a transmis à tous les candidats, il y a quelques semaines, un Pacte Républicain, cosigné par M. Aubry et N. Kosciusko-Morizet, appelant aux désistements mutuels pour empêcher l’élection de députés frontistes, j’étais la première à vouloir le signer. Mais pour J.-M. Ferrand, il n’était pas question de signer un tel document. Aurais-je du me désister en sachant que lui ne l’aurait jamais fait ? Quid de la réciprocité ? » Ainsi l’orgueil de Me Arkilovitch, sa volonté de ne pas se plier à une règle tacite, au motif que son adversaire UMP n’en a pas fait de même, a permis d’assurer la victoire du FN. Dès lors, citons Churchill : «  L’orgueilleux aimera mieux se perdre que de demander son chemin ». [11]

Edouard d’Espalungue

Notes-

[1] Défaite aux municipales de Saint Cloud (Hauts de Seine) en 2008 et aux régionales d’Ile-de-France en 2010

[2] Marion Maréchal Le Pen- 18.920 voix (42,09%) , Jean Michel Ferrand- 16.100 voix (35,82%) , Catherine Arkilovitch- 9.926 voix (22,08%)

[3] Marion Maréchal-Le Pen (10 juin 2012)

[4] La ville de Carpentras est divisé en 2 circonscriptions : la 3e ,dont M. Ferrand etait le député, et la 5e circonscription du Vaucluse

[5] Interviewé dans le reportage sur FR2, de G.Pelletier, mai 2012

[6] Marion Maréchal Le Pen, pour BFM TV, juin 2012

[7] Entre 2008 et 2009, +36,67% de vols à main armée ; +28,66% pour les cambriolages ; +18,8% pour les violences physiques gratuites selon l’Observatoire National de la Délinquance.

[8] « Insécurité,Immigration, détresse sociale, ruine économique : Le Vaucluse en faillite », discours de Jean Marie Le Pen à Carpentras, 28 novembre 2009

[9] Site de la mairie de Carpentras/Votre mairie/Tribunes libres/En avant Carpentras

[10] « A Carpentras l’extreme droite prospere sur le rejet de l’islam et des immigrés » par Abel MESTRE in Le Monde, 26 avril 2012

[11] « The Farewell » by Charles Churchill, 1764

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

About Edouard d'Espalungue

View all posts by Edouard d'Espalungue
Analyste politique.

One Response to “Pourquoi Marion Maréchal-Le Pen a-t-elle été élue ?” Subscribe

  1. sylvien 21 juin 2012 at 15 h 51 min #

    Une petite définition…

    NÉPOTISME

    Étymologie : du latin nepos, neveu.

    Historiquement et étymologiquement, le népotisme est une forme de favoritisme qui régnait au Vatican, en particulier au XVIe siècle, consistant pour un pape à attribuer des titres, des donations ou des faveurs à ses parents, notamment à ses neveux, d’où l’origine du mot.

    De nos jours, et par extension, le népotisme désigne une pratique antirépublicaine qui, pour un responsable (élu, haut fonctionnaire, notable, dirigeant d’entreprise…), consiste à distribuer des honneurs, des avantages ou des emplois à des membres de sa famille, à des amis ou à des proches, plutôt qu’aux personnes qui y ont droit (logement, par exemple) ou qui sont les plus compétentes (promotion, attribution de postes).

    Le népotisme est donc un abus d’influence et d’autorité qui génère des injustices en écartant « ceux qui ne sont pas de la famille ». Il s’apparente au clientélisme, voire à des pratiques mafieuses.

Leave a Reply