Un point sur les violences qui secouent le monde arabe

Les violences islamistes qui se sont produites en Egypte, en Lybie, et successivement en Tunisie, au Soudan, au Liban et dans divers autres pays musulmans, montrent clairement que le Président des Etats-Unis Barack Obama n’a pas su contrer la montée exacerbée de groupes fondamentalistes dans le monde, mais est resté passif, simplement passif aux yeux de beaucoup. Un scénario qui nous rappelle les tristes pas de Jimmy Carter en Iran lors de la Révolution islamique, il y a un peu plus de trente ans.

En effet, c’est la première fois qu’un ambassadeur des Etats-Unis est assassiné depuis la présidence de Jimmy Carter.

  • « L’innocence des musulmans » ?

La polémique qui s’est fondée sur le film « L’innocence des musulmans », film jugé anti-Islam, s’est soldée sur un véritable massacre : plusieurs personnes ont perdu la vie, dont l’ambassadeur américain en Lybie, qui aurait été, d’après certaines sources, sauvagement violenté et sodomisé avant d’être assassiné et traîné telle une carcasse dans les rues du Caire.

Presque tous les médias ont attribué ce fameux film à un israélo-américain, et les rumeurs ont abondées : « 100 juifs auraient sponsorisé le film », « Sam Bacile aurait fait ça pour Israël »… Ce qui est étrange, c’est que le film blasphématoire est en ligne depuis le mois de juin 2012 et jusqu’à cette semaine, personne ne s’en était ému… En outre, « Sam Bacile », le réalisateur du film, n’est autre que Morris Sadek, chrétien copte résidant en Californie ; il aurait produit le film afin de dénoncer la vie des chrétiens coptes d’Egypte, davantage persécutés depuis que les Frères musulmans ont pris le pouvoir.

  • 11 septembre : coïncidence fortuite ?

Mais après toute cette excitation disproportionnée à propos d’un simple film, diffusé de surcroît (et là est le paradoxe…) sur une chaîne égyptienne salafiste, on est en droit de s’étonner et de se poser des questions. Tout d’abord, pourquoi le 11 septembre ? Pourquoi le 11 septembre, soit 11 ans après le triste drame que l’on connaît ?

Caroline Glick, journaliste au Jérusalem Post, écrit dans un article daté du 12 septembre que les attaques qui se sont produites contre les ambassades américaines au Caire et à Benghazi n’ont rien à voir avec le film, mais auraient été préparées et planifiées bien avant. Et elle n’est pas la seule à le penser, le quotidien français Le Monde et d’autres émettent en effet de sérieuses réserves. Pour se justifier, la journaliste explique que la mort du terroriste Yahya Al-Libi d’Al-Quaïda, annoncée le 4 Juin par la Maison Blanche, aurait provoqué la colère de Zawahiri, numéro 2 du groupe extrémiste ; il aurait donc chargé ses coreligionnaires de venger sa mort, une nouvelle annoncée plusieurs jours précédent l’attaque dans une vidéo. Sans oublier que l’attaque au Caire, ce même 11 septembre, a été commanditée par le frère de Zawahiri lui-même, Mohammad Zawahiri. Pendant ce temps, l’armée et la police égyptienne se sont, comme par magie, volatilisées ce jour là… Y aurait-il des liens entre Al-Quaïda et les Frères musulmans ? Car ces derniers n’ont pas condamné l’assassinat de l’ambassadeur, mais ont en revanche « exigé » qu’on poursuive l’auteur du film… Ainsi, n’était-ce pas une volonté d’Al-Quaïda et des islamistes de provoquer simultanément toute cette haine 11 ans après l’attentat du World Trade Center ?

Le Service du renseignement d’Égypte a prévenu les États-Unis et Israël qu’un groupe djihadiste planifiait des attaques contre leurs ambassades au Caire, selon un rapport publié par l’Égypt Independent, citant une lettre confidentielle obtenue par Al-Masry Al-Youm, quotidien égyptien, le 4 septembre. Selon le rapport, l’attaque était planifiée par le Djihad Mondial, groupe terroriste basé au Sinaï et à Gaza. Al-Masry Al-Youm aurait obtenu une copie de la lettre, datée du 4 septembre, envoyée à tous les secteurs de la sécurité égyptienne. Le Département d’Etat américain, et donc Barack Obama auraient donc été avertis de ces attaques et n’auraient rien fait pour les empêcher !

Qu’a fait le Président des Etats-Unis ? Il s’est simplement « excusé » pour le film et pour les musulmans, via un communiqué portant l’aval du Département d’Etat, avant de partir pour Las Vegas. Obama va-t-il renoncer aux aides financières et aux livraisons d’armement en direction de l’Egypte et des Frères musulmans ? Le Président des Etats-Unis recevra t-il Mohamed Morsi, celui qui a relâché des geôles égyptiennes Mohammad Zawahiri, qui dans une interview à Al Jazeera avait déclaré « Nous, Al-Quaïda… » ? Barack Obama s’opposera t-il à la venue de Mahmoud Ahmadinejad à New York ? Affaires à suivre…

Ilana Ferhadian

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Etudiante en journalisme, se spécialisant dans les questions internationales. Intraitable, polémiste quand ça lui prend et d'une subjectivité monstrueuse.

Une réponse à “Un point sur les violences qui secouent le monde arabe” Subscribe

  1. Papou 18 septembre 2012 at 19 h 27 min #

    Article bien écrit , avec talent ,courage ,intelligence,, lucidité .
    Bref , une grande journaliste est née et je pèse mes mots..

Laisser un commentaire